"Toutes nos lignes téléphoniques étaient saturées", explique le porte-parole Pierre Meys.

"Toutes les équipes disponibles ont été déployées sur le terrain. Nous avons même fait appel à la Croix-Rouge pour traiter les appels médicaux urgents, ce qui nous a permis de libérer dix personnes supplémentaires afin de faire face aux inondations.".

Les communes de Bruxelles, Laeken, Jette et Molenbeek ont été particulièrement touchées par les intempéries mais la situation était également critique à Anderlecht, Auderghem, Woluwe-Saint-Pierre et Watermael-Boitsfort.

Plusieurs axes routiers importants de même qu'un certains nombre de tunnels ont aussi été fermés.

Dégâts dans le métro, les habitations et même les hôpitaux

La station de métro Bockstael a été totalement inondée et les pompiers y ont pompé plus de 1.000 m3 d'eau.

De même, une partie des installations du service neurologie de l'hôpital Brugmann, qui se trouve dans les sous-sols de l'établissement hospitalier, a également été envahie par les eaux.

Plusieurs caves, jardins et maisons avoisinants ont aussi touchés par les inondations.
 
Les pompiers ne déplorent toutefois aucune victime.

Belga1910983.jpg