23/08/2013

Travail de titan pour nos collègues Portugais et minute de silence pour une nos collègues DCD

606x341_236024_feu-de-forets-le-portugal-appelle-.jpg

Hier, après-midi, un pompier est décédé au Portugal dans un incendie important, vers Viseu, dans le centre du Portugal. Les autorités ont décrété l’état d’alerte maximum dans une vingtaine de districts.

Une jeune femme pompière de 22 ans est décédée dans un incendie vers Viseu, dans le centre du Portugal. Elle faisait partie d’une équipe de pompier de Lisbonne qui avait été déplacée pour renforcer les dispositifs sur place afin de combattre les incendies.

Près d’un millier de pompiers mobilisés

Dans l’ensemble du Portugal, treize foyers importants ravagent les terres, les régions de Vila Real et de Viseu font face aux incendies les plus importants.

Au total, près d’un millier de pompiers sont mobilisés pour combattre ces incendies et le Portugal a sollicité l’aide de l’Espagne et de la France. Deux Canadair français ont d’ailleurs été dépêches sur place hier.

Les autorités portugaises ont décrété jeudi l’alerte maximum dans une vingtaine de districts face aux risques d’incendies, alors que le pays connaît actuellement une période de températures élevées. Dans certaines régions de forts vents attisaient les flammes et compliquaient sérieusement la tache des pompiers.

« Certains villages ont été transformés en enfer »

Mercredi, trois pompiers ont été blessés, dont l’un grièvement, dans l’explosion d’une bombonne de gaz, alors qu’ils combattaient un feu à Trancoso, dans la région de Guarda (centre) où plusieurs maisons ont été détruites et des routes fermées à la circulation.

Dans les environs de Trancoso les feux ont provoqué des mouvements de panique dans une dizaine de villages. « Certains villages ont été transformés en enfer », a déclaré ce responsable.

31 000 partis en fumée depuis le début de l’année

Dans plusieurs villages des habitants ont participé toute la nuit à lutte contre les incendies prêtant main-forte à des pompiers débordés.

Selon le dernier rapport de l’Institut de conservation de la nature et des forêts (ICNF), près de 31 000 hectares sont déjà partis en fumée au Portugal entre le 1er janvier et le 15 août, contre 110 000 hectares sur l’ensemble de l’année dernière5127636.jpg130823083152739_56_000_apx_470_.jpg

21:01 Écrit par Les copains | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.