08/10/2013

Manif

52531e7635706e5fd92449cc.jpg

Sur le coup de 22h30 Marc Gilbert et la délégation de représentants sont enfin sortis du périmètre barricade avec de bonnes nouvelles: "La ministre communiquera très prochainement sur les mesures prises par le gouvernement. Les nouvelles sont bonnes et nous levons le camp", explique le commandant Lowagie.

 

"Une promesse est une promesse et nous quittons donc les lieux. Si les promesses ne sont pas tenues, ce dont je doute fort, nous sommes prêts à d'autres actions", confirmr Marc Gilbert.

 

Aussitôt la nouvelle a été accueillie par des applaudissements. Les sapeurs ont achevé d'éteindre le feu qu'ils avaient allumé avant de quitter les lieux à bord de leurs véhicules, saluant leur réussite d'un concert de sirènes.

Les pompiers ont entièrement libéré le centre de Bruxelles lundi soir vers 23h00, après l'avoir paralysé durant une bonne partie de la journée. 

"Le gouvernement a pris en considération nos demandes. Nous avons dès lors libéré le centre de Bruxelles et nettoyé la route", a indiqué le président de la Fédération des pompiers de Belgique, Marc Gilbert, à l'issue d'une rencontre avec la ministre de l'Intérieur, Joëlle Milquet. 

"Nous sommes satisfaits de ce qui nous a été proposé par le gouvernement. Nous attendons toutefois encore que tout soit officialisé mercredi", a ajouté M. Gilbert, sans donner plus de détails sur le contenu des propositions. 

Les pompiers étaient arrivés lundi en fin de matinée de toute la Wallonie et de Bruxelles afin de bloquer les rues Belliard, du Trône et de la Loi et de ceinturer le Lambermont, dans la capitale, où étaient réunis les ministres en kern budgétaire. Les hommes du feu réclamaient un "statut unique et correct", ainsi que du personnel supplémentaire et du matériel.

22:09 Écrit par Les copains | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.